RECHERCHER


Papiers S.V.P.!

Pourquoi la Chine n'a-t-elle qu'un seul fuseau horaire? Et d'où viennent les baguettes? Comment a évolué l'écriture chinoise? Posez vos questions et Papiers de Chine enquêtera pour vous.

sujet@papiersdechine.ch

Lausanne réseaute à Pékin

le 15-08-2008
© Papiers de Chine
© Papiers de Chine

A Pékin, Daniel Brélaz a fait la promotion de la Fédération Internationale des Régions Vertes (IFGRA), dans le cadre des 27 manifestations mises sur pied par Lausanne Tourisme dans la capitale chinoise.

C’est au Swissôtel de Pékin que Daniel Brélaz a proposé à une audience principalement chinoise une présentation de la récente IFGRA, dont il est président. Le but de la fédération - qui bénéficie du soutien de la Ville de Lausanne: développer des collaborations avec les villes qui ont accueilli les Jeux olympiques, celles qui sont candidates ainsi que celles qui organisent d’autres grands événements sportifs.

Créée en 2007, l’IFGRA compte actuellement 16 membres. Parmi eux, deux sont chinois: Beijing capital company et Suzhou national Hi-tech industrial zone. «Toutes les régions du monde peuvent adhérer à cette fédération. Seule compte la volonté d’améliorer la situation dans le domaine environnemental.» Plateforme d’échanges de pratiques et d’expériences, l’IFGRA souhaite aider et soutenir les membres dans leurs projets, et table à terme sur la création de partenariats publiques ou publiques-privés. «Depuis quelques années, la notion de développement durable joue un très grand rôle dans l’organsiation des JO», a expliqué Daniel Brélaz, qui a souligné que Pékin avait fait un effort particulier dans les domaines des transports publiques et de l’amélioration de la qualité de l’air: «Aujourd’hui, il est impossible d’organiser de très grandes manifestations sportives sans tenir compte de l’impact sur l’environnement. L’IFGRA s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans le slogan des JO de Pékin : «Un monde et une vision commune.»»

Pour Daniel Brélaz, la protection de l’envionnement «n’est pas un problème local, mais un défi planétaire».
Daniel Brélaz espère que 100 régions deviendront membres d’ici 2010. Un congrès se tiendra à Lausanne en novembre 2008 pour décrire les projets et solutions développées par la Fédération.
 
Profitant de cette plateforme vaudoise à Pékin, le Biopôle d’Epalinges a signé dans après-midi un accord avec la société Beijing Pharma and Biotech Center. Le vice-président de Biopôle, Mourad Nemra, s’en félicite: «Beijing Pharma chapeaute plusieurs centaines de sociétés chinoises dans le domaine des biotechnologies. C’est une excellente manière d’approcher et de créer des contacts en Chine.»
 
La veille avait eu lieu une réception en l’honneur de l’Union Mondiale des Villes Olympiques, dont le 1er sommet aura lieu à Lausanne en octobre 2008.

Papiers de Chine