RECHERCHER


Papiers S.V.P.!

Pourquoi la Chine n'a-t-elle qu'un seul fuseau horaire? Et d'où viennent les baguettes? Comment a évolué l'écriture chinoise? Posez vos questions et Papiers de Chine enquêtera pour vous.

sujet@papiersdechine.ch

«Mais pourquoi donc les Chinois mangent-ils avec des baguettes?»

le 10-10-2007
«Cette tradition provient d’une philosophie orientale qui recommande de couper les aliments en dés», croit savoir le site des pourquois /    
© Papiers de Chine
«Cette tradition provient d’une philosophie orientale qui recommande de couper les aliments en dés», croit savoir le site des pourquois / © Papiers de Chine

Votre question est tout à fait pertinente, X. Y. à Z.! Les Chinois mangent en effet avec des baguettes et cela fait 3100 ans, voire 4000 ans selon certains spécialistes, que ça dure. Mais pourquoi des baguettes?

Un premier surf sur Internet livre des bribes de réponses, pas toutes du reste inintéressantes:

Les aliments sont déjà coupés

«Cette tradition provient d’une philosophie orientale qui recommande de couper les aliments en dés, à la cuisine avant de servir (…), lit-on sur le site des pourquois. La taille des aliments entraîna donc la naissance des baguettes».

C'est chaud!

Sur Yahoo questions réponses, «On présume que dans la haute Antiquité, lorsque les gens faisaient cuire leur nourriture, ils devaient casser une branche de bambou en deux et s’en servir pour prendre la nourriture chaude sans se brûler les mains.»

Tout, sauf une lame

La troisème version, livrée aussi sur le site des pourquois, avance que «Les Chinois auraient auparavant utilisé couteaux et fourchettes. Mais un de leurs empereurs, craignant qu'on l'assassine, a interdit à tous ses sujets de posséder des ustensiles de métal. Les Chinois, répugnant à manger avec leurs doigts, inventèrent les baguettes.»

Les légendes

Il faut lire l’ouvrage de Lan Xiang, spécialiste des traditions chinoises, collectionneur et propriétaire d’un musée de baguettes pour connaître leur(s) origine(s). «Baguettes, 3000 ans d’histoire» raconte notamment trois légendes qui évoquent l’arrivée de la baguette en Chine.

Anti-poison

La première se raconte dans le Sichuan et dans l’ouest du pays. Jiang Ziya, un pêcheur très intelligent mais pauvre ne ramènait jamais de poisson à la maison. Sa femme décida de l’empoisonner et lui prépara un plat. Alors que Jiang était en train de s’emparer avec sa main de la viande, un oiseau vint lui piquer la main à trois reprises. Jiang comprit alors que c’est un oiseau fabuleux et sortit de la maison, en prétextant le chasser. C’est alors que l’oiseau lui montra une branche de bambou et lui dit de l’utiliser pour manger sa viande. Ce que Jiang fit. Les baguettes de bambou brûlèrent et Jiang comprit que le plat était empoisonné. Depuis, il ne mangea plus qu’avec des baguettes, et les autres firent de même.

«Daiji eut l’idée de retirer deux baguettes de ses cheveux pour extraire les morceaux de la soupe et ainsi les faire refroidir...» © Papiers de Chine
«Daiji eut l’idée de retirer deux baguettes de ses cheveux pour extraire les morceaux de la soupe et ainsi les faire refroidir...» © Papiers de Chine

Du froid pour le roi, vite!

La légende qui se raconte dans le sud est liée au roi Zou. Ce dernier avait très mauvais caractère. Il avait déjà tué des cuisiniers parce que les plats ne lui convenaient pas. C’est pourquoi Daiji, sa concubine favorite, avait pris l’habitude de goûter chaque plat avant de les lui présenter. Une jour, la soupe arriva. Elle était brûlante mais le roi était déjà là, donc Daiji n’avait pas le temps de la renvoyer en cuisine. Elle eut l’idée de retirer deux baguettes de ses cheveux pour extraire les morceaux de nourriture de la soupe et ainsi les faire refroidir. Le roi fut si content que Daiji demanda à ce qu’on lui fasse deux baguettes en jade pour pouvoir continuer à le servir. Et c’est ainsi que cela devint une coutume dans le pays.

Propre et rapide

Dans le nord-est du pays, l’histoire veut que l’ère des baguettes commence lors des grandes inondations qui s’abattirent dans la région il y a 5000 ans. Yu travaillait dur, jour et nuit. Et pour cause: le roi lui avait demandé d’assécher la région. Son temps était donc très précieux. Un jour, alors qu’il venait de cuire une soupe à la viande et que celle-ci était bouillante, Yu qui n’avait pas le temps d’attendre, arracha deux petites branches d’un arbre et les utilisa pour manger. Il  adopta par la suite cette technique: elle lui faisait gagner du temps, il ne se brûlait plus en mangeant, et ses mains restaient propres. De quoi le convaincre lui mais aussi tous ceux qui le virent et qui le copièrent depuis lors.

Bonnes pour les muscles et la fécondité

Encore aujourd’hui, lors des noces dans les campagnes du Nord de la Chine, relate Radio Chine internationale, les parents et amis des nouveaux mariés lancent les baguettes par la fenêtre de leur chambre. «Cela exprime la bonne fortune ainsi que la fécondité.»

Et puis les baguettes seraient aussi bonnes pour la mobilié des membres: leur utilisation ferait intervenir plus de 30 articulations et 50 muscles des doigts, des paumes, des bras et des coudes.

Baguettes, couverts ou mains?

30% de la population mondiale mangerait aujourd’hui avec des baguettes, 30% autres avec des couverts et 40% avec les mains.

Vous avez d'autres questions?